Eternal Sin


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

I guess I am kind of a bitch...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I guess I am kind of a bitch... Mer 21 Oct - 0:44



 

 
let's have a little chat ;

  border: 5px solid #FEFEFE;box-shadow: 0px 0px 1px #C8C8C8;

 
▲▼

 

 
PRÉNOM Ϟ Momo.
SURNOM(S) Ϟ Moe.

AGE Ϟ 19 ans.

LIEU DE NAISSANCE Ϟ Bevelle.

GROUPE Ϟ Danse-Lames.
CLASSE Ϟ Ombre.

JOB Ϟ Ninja.

SPÉCIALITÉ Ϟ Cuirassés.

AVATAR Ϟ Zero (Drakengard 3).


 
it's just you and who you are ;


 
La première chose que l’on remarque en parlant avec Momo, c’est qu’elle n’a pas la langue dans sa poche; elle vous dit ce qu’elle pense, quand elle le pense et sans un grand souci pour ce que vous pouvez penser d’elle. Moe se dit qu’il vaut mieux être honnête plutôt qu’être hypocrite mais, son manque de tact n’aide pas à se faire aimer. Opinée, elle sait ce qu’elle pense sur tout et n’hésite pas à vous le dire. Elle déteste ce qui ne fait pas de sens selon elle, surtout si elle ne comprend pas pourquoi une personne fait une action qu’elle ne saisit pas, par exemple. Ceci l’amène à être en conflit avec beaucoup de gens, préférant les confronter. La rouquine prend sa place en combat comme durant des conversations. Son père étant en prison et sa mère étant malade, elle n’aime pas en parler, ou simplement de son passé ou de ses émotions en général, détestant encore plus se faire juger sur les actions de son père. Elle essaie de se convaincre d’ignorer les opinions des autres et ce qu’ils pensent mais elle ne s’empêche pas de leur dire leurs quatre vérités. Astucieuse et intelligente, Momo est observatrice, pouvant facilement remarquer ce que les autres ne voient pas; elle écoute ce que les gens disent, analyse leurs gestes et intonations, percevant même des choses subtils sur des gens qu’elle ne connaît pas beaucoup. Il lui arrive de lancer des vacheries sans toutefois vouloir être méchante intentionnellement; elle est simplement sur la défensive; elle couvre ses propres peurs et insécurités. D’ailleurs, sa plus grande peur est de perdre sa mère, qui est également la raison pourquoi elle veut vaincreSin. Du genre strict, la jeune femme ne se retient pas de ramener les gens sur terre, leur rappeler leur but ou leur inculquer le bon sens. Aimant voyager, avant de devenir gardienne, tout ce qu’elle voulait faire c’était parcourir le monde, apprendre le plus possible sur toutes les cultures et, peut-être, instruire les enfants; ce sont les seuls avec qui elle est toujours gentille.

En tant que combattante, Momo est svelte, athlétique et en forme. Elle s’entraîne régulièrement, malgré le fait qu’elle vit à Bevelle, dans l’éventualité qu’elle quitte la ville, accomplissant son rêve. Elle est agile, rapide, ayant également une bonne force dans les jambes. Pour accommoder son style de combat, Moe porte des habits assez lousse pour lui permettre de plus amples mouvements; elle ne se garde que de l’équipement lourd comme de l’armure que sur certains endroits de son corps : ses jambes et, parfois, ses bras. Chaussures qu’elle porte toujours : des talons. Coutume lui provenant de son père qui est née ailleurs de Bevelle, sur un continent qui n’est plus, elle aime porter fourrure et cuire. C’est d’ailleurs de ce continent qu’elle tient ses yeux rouges qui montre souvent une expression sévère, même arrogante. Ses lèvres fines sont souvent couvertes d’une légère couche de gloss, gardant tout son maquillage au minimum. Ses cheveux roux ne sont presque jamais coiffés de la même manière; parfois, lors d’un combat difficile, Momo les attaches en une queue de cheval ou un chignon; la plupart du temps elle les laisse aller au vent avec quelques petites folies capillaires et autres accessoires.

 
▲▼

 

L’histoire de cette jeune femme aux yeux rouges commence avec celles de ses parents. Nous allons donc commencer par l’histoire de son père, suivre avec celle de sa mère puis le début de leur vie commune, terminant ainsi avec la vie de Momo.

Le plus important à savoir sur le père de Momo, c’est d’où il vient. Il vient d’un continent qui n’est, malheureusement, plus parmi les continents de Spira. C’était un village assez froid, malgré son côté tropical. Il y faisait bon vivre, leur principale source de revenue étant leurs fruits et légumes rafraichissants, donnant ainsi à tous des ressources pour leur repas, boisson et autre petites gâteries. Ce peuple avait une apparence assez particulière; tous avaient les yeux rouges, portaient des vêtements comportant cuire ou fourrure et tous avaient un teint assez pâle. Lorsqu’il vint au monde, le prénom de Rem lui fit donner; il était le fils de l’assistant du village. Ce chef eut, bien plus tard, une fille nommée Lulu mais, lui et sa femme furent tué par Sin lorsque leur n’avait que cinq ans. Bref, il fut élevé dans la haute hiérarchie du village mais n’eut jamais l’honneur de devenir l’un des associés. Malgré toutes ses apprentissages, son entraînement ainsi que son poste de gardien pour le chef, le village fut détruit par Sin lors d’une attaque que peu n’eut vu venir. Seuls quelques survivants purent s’enfuir de l’île. Tous se sont installés partout à travers Spira. C’est à la ville de Bevelle qu’il décida de se rendre. Rem s’y installa pour ensuite rencontrer les gens haut placés de la cité, dans l’espoir d’y recevoir un emploi. Avec ses anciens crédits de travaille, il se vit offrir un poste comme haut placé dans les moines guerriers, protégeant les maîtres de Yevon, les temples ainsi que la ville de Bevelle elle-même. C’est grâce à ce poste qu’il rencontra la femme qu’il épousera; Vivi.

Vivi était une jeune femme qui naquit à Bevelle; elle vécut un peu partout dans le monde puisque ses parents étaient des prêtres, ce qui les amenait à voyager, demandant à leur fille de les accompagner, espérant lui inculquer les préceptes et valeurs de leurs croyances. Heureusement, ce fut un succès. Vivi devint, plus tard, une prêtresse que beaucoup respectait. Elle n’était pas parfaite, loin de là. Elle arrivait en retard, manquait souvent de concentration ou encore de motivation pour continuer ses apprentissages; elle était également têtu, aimait avoir raisons et aimait se disputer pour prouver son point. C’est étrange comment elle était différente de celui qui serait son futur mari; celui-ci était plutôt discipliné, calme, serein, motivé et ne voulait que le bien pour son peuple. C’est grâce au nouvel emploi de Rem que les deux firent connaissance.

Rem était posté à Bevelle, lors de cette journée pluvieuse. Vivi avait été assignée, pendant quelques mois, a Bevelle. Devant allez faire ses tâches un peu partout dans la si grande ville, Vivi dû traverser les portes du village; oubliant qu’il pleuvait, elle n’avait pas prise son parapluie, distraite comme à son habitude. Remarquant ceci, elle voulut retourner dans le temple, prendre quelque chose pour la garder au sec mais un veston fit alors son apparition au-dessus de sa tête; c’était Rem, se tenant la, la regardant en la protégeant de l’eau froid qui se déversait sur elle. Mal à l’aise aux premiers abords, elle accepta quand même que l’homme ne l’escorte. Après cette fatidique rencontre, ils décidèrent de se revoir. Aux cours des trois mois ou elle fit assignée au temple de Bevelle, les deux jeunes gens se rencontrèrent un peu partout dans la ville, assez fréquemment. Ils tombèrent amoureux mais la décision fut prise que tous les deux continuerait leur tâches, pour le moment. C’est seulement après plusieurs années que leur couple se décida à emménager ensemble, a Bevelle, la ville qui leur avait permis de se rencontrer.

Quelques années plus tard, il y a de ça maintenant vingt ans, Vivi tomba enceinte et dû arrêter de servir le temple; elle tentait quand même de faire quelques petites tâches simple mais, très souvent, les gens le remarquait et l’empêchait de continuer son travail; elle continua quand même, têtue comme elle est…

Un an plus tard, le bébé de la famille naquit sous le nom de Momo. Elle fut élevée en tant que Yevoniste, ses parents partageant leur expérience avec le monde. Elle allait souvent avec sa mère dans le temple de Bevelle, dont Vivi avait décidé de se consacrer plutôt que d’aller dans tous les autres; question de rester près de la maison. La jeune Momo était bien aimée au temple; les gens admirait son teint neige, ses yeux rouges ainsi que sa chevelure qu’elle tenait de sa mère. On voyait déjà, dès son jeune âge, qu’elle avait certains traits de sa mère : elle était têtue, elle aimait débattre et se faire entendre; de son père, c’était plutôt son calme ainsi que la motivation qu’elle pouvait avoir envers ce qu’elle voulait faire; que ce soit courir d’un bout d’un couloir à l’autre ou encore quand elle apprit à lire. Ce qu’elle a toujours eux et que ses parents n’avaient pas autant qu’elle, c’était sa langue bien pendue; elle disait tout ce qu’elle pensait, aucun filtre, peu importe les conséquences. Disons qu’elle était punis assez souvent pour avoir dit à un prêtre ou un visiteur de la ville ce qu’elle pensait d’eux ou simplement pour les avoir suivi un peu partout, parlant sans cesse.

En vieillissant, Momo prit un grand intérêt aux histoires de ses parents; ce devenait évident par le fait qu’elle demandait souvent à ses parents de raconter leurs voyages dans les autres temples; cependant, il y avait bien des endroits qu’ils n’avaient tous deux visités. C’était ce que la jeune demoiselle voulait faire de sa vie, elle le devina très tôt durant son enfance. C’était son rêve. Cependant, ses parents n’étaient pas toujours d’accord avec elle, surtout avec Sin qui était dans les parages; ça ne l’arrêtait pas. La jeune rousse n’avait pas envie de devenir une prêtresse comme sa mère ou encore un guerrier comme son père; même les bannisseurs ne l’intéressait pas. Non, ce qu’elle voulait faire, c’était voyager partout dans Spira, en apprendre sur toutes les cultures qu’elle y verrait et de l’apprendre à d’autres. Elle adorait toutes les créatures qu’elle voyait imagés dans des livres ou encore dans des sphères; elle n’avait pas le droit de les voir mais elle y allait quand même. Elle voulait allez sur cette île tropicale avec ce peuple qui vivait dans des tentes ou encore grimper ce mont enneigé ou ces créatures bleus et poilus vénérait leur sommet; elle admirait même ce peuple qui confectionnait des machines qui vivaient un peu partout; cependant elle n’avouerait pas ce fait à n’importe qui.

C’est également durant l’une de ses escapades dans le temple qu’elle fit la rencontre d’un jeune garçon bien spécial; Sora. Momo se dirigeait tranquillement (elle courrait) vers son lieu de lecture, elle tomba sur ce jeune garçon d’un an son ainé. S’excusant de l’avoir renversé, les deux enfants firent connaissance; Sora était l’enfant de haut placés de Bevelle. Tous les deux connaissait d’ailleurs les parents de la rouquine, chose que tout deux n’apprirent que plus tard durant cette journée. En effet, si contente d’avoir trouvé un autre jeune de son âge, Momo décida de passer la journée avec lui, qu’il le veuille ou non. Finalement, ce fut une bonne chose puisque les deux enfants devinrent meilleurs amis, en grandissant; il fut une source de conseils et d’écoutes l’un pour l’autre.

Durant son adolescence, les parents de Momo commençaient déjà à demander à leur fille ce qu’elle voulait faire de sa vie; qui serait autre chose que de voyager partout, ce qui n’apporterait rien à la communauté, selon son père. En effet, c’était lui qui désapprouvait le plus à voix haute de se choix de carrière. Yevon avait été important pour lui, surtout lorsqu’il avait perdu la grande majorité de son peuple; sa fille étant la seule avec qui il avait un certain contact. Sa mère, elle, comprenait parfaitement le résonnement de sa fille, ayant elle-même fait de si jolis voyages. Évidemment, Momo ne voulait pas changer d’idée sur ce qui l’inspirait tant, créant ainsi de gros conflits avec son père avec qui elle était si proche, avant. Ils s’éloignaient grandement avec le temps. Pour lui faire plaisir, elle avait commencé un entraînement de combat et de magie, donnant ainsi espoir à son père, croyant qu’elle rejoindrait l’un des groupes affiliés au temple. Il avait faux mais peut-être qu’il préférait ne pas voir la vérité.

Puis, un autre évènement dans la vie de Momo causa un écart en elle et son père; un meurtre. Non pas le meurtre de son père, encore moins l’avait-elle tué; son père avait commis l’irréparable. Tout a commencé lorsqu’il fut envoyé en mission a Kilika; on ne sait toujours pas pourquoi mais il massacra l’ancien maître de Yevon qui représentait les humains, avant que Wen Kinoc soit nommé. Certains cru que c’était par vengeance ou encore par jalousie; le cas ne fut pas résolu entièrement mais Rem fut mis en prison, compte tenus de tous les témoignages pesant contre lui. Cet évènement causa beaucoup de changement pour la famille; les gens les traitait différemment, comme si elles étaient également responsable de cette mort. Bien que toujours proche, les deux femmes ne purent que se renfermer sur elles-mêmes, ne parlant pas vraiment de ce qu’elles ressentaient.

Malgré cela, la famille de deux restèrent a Bevelle, préférant se battre contre les dires des autres; elles finirent par se rapprocher, bien que ce pris quelques années. Cependant, Momo ne se confiait qu’a sa mère. Elle n’osait pas non plus dire à Sora ce qu’elle ressentait, masquant ainsi ses insécurités et ses peurs, elle développa son sens du sarcasme et de la répartie.

Comme un malheur ne vient jamais seul, lorsque Momo eut 19 ans, durant les premiers mois du retour de Sin, se fut au tour de sa mère de subir une tragédie. Elle allait régulièrement à Kilika, depuis des années déjà, dans l’espoir de trouver des indices qui innocenterait son mari. Elle ne trouva malheureusement rien de concluant; lors du chemin du retour, son bateau fut attaqué par Sin; elle survécut, comme la plupart des autres passagers, mais elle fut la plus près des toxines de Sin. Vivi en fut donc infectée, la rendant malade. Depuis, elle reste allongée dans le temple, près des prêtresses qui tentent de la soigner. Elle la visite à tous les jours, s’assurant qu’elle est toujours en vie. Sa mère l’encourageant a voyage.

Quant à son père, durant les années qui suivirent son emprisonnement, Momo et sa mère, avant d’être malade, lui rendait visite très souvent, presque qu’à chaque jours.
Depuis que Vivi est tombée malade, Momo n’y va que très rarement. Au départ, elle y allait quotidiennement, pour faire plaisir à sa mère, puis elles diminuèrent constamment, allant d’une à deux, voire même trois fois par mois; prétendant qu’elle y allait pour que sa mère ne s’inquiète pas. Son père eut droit à une visite, d’ailleurs, lorsqu’il apprit la nouvelle de maladie de Vivi; entouré de moines guerriers. L’amour que tous les deux possédaient l’un pour l’autre était toujours là, ce qui rendait Momo malade; elle ne comprenait pas pourquoi sa mère aimait toujours son père après ce qui était arrivé; elle ne le disait pas à sa mère mais ne se gênait pas devant son père, qui l’insultait également de toute façon, ou alors auprès de Sora; Momo ne lui disait pas tout, seulement ce qu’elle voulait et c’était bien assez pour elle qui était maintenant un peu plus distante.

Depuis l’attaque de Sin sur sa mère, sa haine envers cette créature ignoble est beaucoup plus grande; Elle apprit beaucoup sur lui en soutenant Sora qui prenait l’entraînement de l’invokeur. Elle espèrait que celui-ci pourra le vaincre, puisqu’elle croit que seul sa mort peur redonner la santé a sa mère. Malheureusement, elle ne put partir en pèlerinage avec son ami d'enfance; en effet, il trouva récemment la mort. La journée qu'il devait partir fut la journée durant laquelle Sin s'attaqua a Bevelle; il voulu faire le bien avec sa chimère nouvellement acquéris, Shiva, mais il y connu la mort, Momo n'y pouvant rien, l'ayant protéger de son mieux. Cet évènement prépara mentalement la jeune femme a quitter sa ville natale, dans l'espoir de trouver un moyen de vaincre Sin... Elle voyage présentement a travers Spira, cherchant une solution.



  border: 5px solid #FEFEFE;box-shadow: 0px 0px 1px #C8C8C8;

 
and how you wanna be proud of yourself.

 
PSEUDO ϞMikey.
TA REGION Ϟ Canada.

J'AI CONNU LE FORUM Ϟ Je suis le fondateur Wink.
AGE REEL Ϟ 22 ans.

LE MOT DE LA FIN Ϟ J'espère que vous saurez apprécier le forum Smile.

LE CODE DU RÈGLEMENT Ϟ
 

(c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas

I guess I am kind of a bitch...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» guess who's back...back again
» Guess who i am : seconde version
» Qui veut une Wii Limited One-of-a-kind ?
» Guess who's back.[annulé]
» Le phénomène Kind Raccoon !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Sin :: Hors-Rp :: 2015-